inconsidéré


inconsidéré

inconsidéré, ée [ ɛ̃kɔ̃sidere ] adj.
• fin XVe; lat. inconsideratus
1(Choses) Qui témoigne d'un manque de réflexion; qui n'a pas été considéré, pesé. imprudent, irréfléchi. Propos inconsidérés. Démarche, initiative inconsidérée. Zèle inconsidéré. indiscret, maladroit. « Dans un placement inconsidéré, elle avait perdu une partie de l'argent » (Loti).
2 (Personnes) Vieilli Qui agit sans considérer suffisamment les choses. imprudent, inconséquent. « Si vous êtes sot et inconsidéré » (La Bruyère).
⊗ CONTR. Considéré, réfléchi. Circonspect, pondéré.

inconsidéré adjectif (latin inconsideratus) Qui est fait ou dit sans avoir été considéré, examiné suffisamment ; irréfléchi, étourdi : Remarque inconsidérée.inconsidéré (synonymes) adjectif (latin inconsideratus) Qui est fait ou dit sans avoir été considéré, examiné...
Synonymes :
- écervelé
- irréfléchi
- léger
- malavisé
Contraires :
- avisé
- pondéré
- posé

inconsidéré,ée
adj. Irréfléchi. Propos inconsidérés.

⇒INCONSIDÉRÉ, -ÉE, adj.
A. — Vieilli. [En parlant de pers.] Qui parle, qui agit sans considérer suffisamment la réalité, sans examen attentif. Synon. étourdi, imprudent, inconséquent, irréfléchi, léger, malavisé; anton. réfléchi, posé, circonspect. Ne craignez pas trop de paraître inconsidéré : votre étourderie feinte ou véritable ne nuira point (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 418). Elle avait craint d'avoir déjà été inconsidérée en lui contant les dernières affaires sans savoir si le père le trouverait bon (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 208).
Emploi subst. Ainsi, ce jeune inconsidéré, ne suivant que sa passion, avoit méprisé la noblesse lorsqu'elle étoit un obstacle à l'accomplissement de ses désirs (FIÉVÉE, Dot Suzette, 1798, p. 74).
En emploi verbal, rare. Synon. de méprisé. La petite Arnica, inconsidérée par ses sœurs et par sa mère (GIDE, Caves, 1914, p. 758).
B. — [P. méton.], usuel. Qui marque un manque de réflexion; qui n'a pas été suffisamment considéré. Propos inconsidérés; geste, zèle inconsidéré; action, conduite, demande, démarche, remarque inconsidérée. L'on s'entend proférer avec suffisance des paroles inconsidérées dont on voudrait aussitôt se ressaisir (GIDE, Journal, 1927, p. 833). L'usage inconsidéré de concentrés vitaminiques peut amener des troubles graves dans l'organisme (R. LALANNE, Alim. hum., 1942, p. 97) :
Et Gaure (...) analysait les eaux des puits et la teneur en calcaire des terrains de la ville, ce qui grossissait opportunément un budget souvent mis à mal par des achats inconsidérés de livres et d'instruments d'optique et de chimie.
VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 70.
Emploi subst. fém. (dans la loc. adv., rare) : à l'inconsidérée. Synon. usuel inconsidérément. Cette année-là je pris femme à l'improviste et à l'inconsidérée (ARNOUX, Seigneur, 1955, p. 90).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1509 d'une chose (J. LEMAIRE DE BELGES, Illustr., I, 31, éd. J. Stecher, t. 1, p. 238); av. 1628 d'une pers. (MALHERBE, éd. L. Lalanne, t. 1, p. 300, 12). Empr. au lat. inconsideratus « irréfléchi, inconsidéré (d'une personne ou d'une chose) ». Fréq. abs. littér. : 136.

inconsidéré, ée [ɛ̃kɔ̃sideʀe] adj.
ÉTYM. Fin XVe; lat. inconsideratus « irréfléchi », de in- (→ 1. In-), et consideratus « réfléchi, circonspect », p. p. de considerare. → Considérer.
1 (Choses). Qui témoigne d'un manque de réflexion; qui n'a pas été considéré, pesé. Imprudent, irréfléchi. || Action (cit. 13), démarche, demande (cit. 3) inconsidérée. || Propos inconsidérés. || Zèle inconsidéré. Indiscret, maladroit. || Voilà un geste inconsidéré qui lui coûtera cher. Incartade; tête (coup de).
1 (…) si l'ivraie croît avec le bon grain (…) n'imite pas l'ardeur inconsidérée de ceux qui, poussés d'un zèle indiscret, voudraient arracher ces mauvaises herbes; c'est un zèle indiscret et précipité.
Bossuet, Sermon pour le 3e dimanche après Pâques, 1.
2 De plus, dans un placement inconsidéré, elle avait perdu une partie de l'argent donné par l'étranger pour son fils.
Loti, Ramuntcho, II, I.
3 (…) quelques mots inconsidérés de M. Desnos, dont mon imagination s'empara, me firent espérer de trouver là-bas une société avenante, qui tout aussitôt m'attira (…)
Gide, Isabelle, p. 17.
4 Ce (les charbonnages) sont, en général, d'excellentes valeurs, un peu spéculatives peut-être, sujettes à des hausses inconsidérées suivies de baisses inexplicables.
J. Romains, Knock, II, 5.
2 (Déb. XVIIe). Vieilli. (Personnes). Qui se comporte sans considérer suffisamment les choses. Étourdi, imprudent, inconséquent, irréfléchi, léger, malavisé. || Il est très inconsidéré, un vrai étourneau. || Une bavarde inconsidérée.
5 Si vous êtes sot et inconsidéré (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 77.
6 Mais moi, qu'ai-je de commun avec ces femmes inconsidérées ? Quand m'avez-vous vue m'écarter des règles que je me suis prescrites et manquer à mes principes ?
Laclos, les Liaisons dangereuses, LXXXI.
CONTR. Considéré, réfléchi. — Circonspect.
DÉR. Inconsidérément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inconsidéré — inconsidéré, ée (in kon si dé ré, rée) adj. 1°   Qui n est pas considéré, examiné, qui a la marque de l imprudence, en parlant des choses. •   Vous trouverez dans ce fond [de l âme] un secret orgueil qui vous fait dédaigner tout ce qu on vous dit …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • inconsideré — Inconsideré, [inconsider]ée. adj. Estourdi, imprudent, qui fait les choses sans considerer. Homme inconsideré. personne inconsiderée. il est fort inconsideré …   Dictionnaire de l'Académie française

  • inconsideré — Inconsideré, Imprudens …   Thresor de la langue françoyse

  • INCONSIDÉRÉ — ÉE. adj. Étourdi, imprudent, qui fait les choses sans attention, sans considération. Homme inconsidéré. Personne inconsidérée. Il est fort inconsidéré.   Il se dit également Des choses, dans un sens analogue. Action inconsidérée. Discours… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INCONSIDÉRÉ, ÉE — adj. Qui parle ou agit, sans considération. Homme inconsidéré. Personne inconsidérée. Il est fort inconsidéré. Par extension, Action inconsidérée. Discours inconsidéré. Conduite inconsidérée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • irréfléchi — irréfléchi, ie [ irefleʃi ] adj. • 1784; de 1. in et réfléchi ♦ Qui n est pas réfléchi; qui agit sans réflexion. Jeune homme irréfléchi. ⇒ écervelé, étourdi , impulsif. ♢ Qui se fait sans réflexion. Actes, mouvements irréfléchis. ⇒ involontaire;… …   Encyclopédie Universelle

  • imprudent — imprudent, ente [ ɛ̃prydɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. • v. 1450; lat. imprudens 1 ♦ Qui manque de prudence. ⇒ audacieux, aventureux, écervelé, étourdi, inconsidéré, malavisé, téméraire. Automobiliste imprudent. Je vous trouve bien, très imprudent d agir… …   Encyclopédie Universelle

  • malavisé — malavisé, ée [ malavize ] adj. • XIVe; de 2. mal et avisé ♦ Littér. Qui n est pas avisé. ⇒ étourdi, imprudent, inconsidéré, maladroit, sot. Il a été malavisé de refuser ce qu on lui offrait. « Il n était pas assez malavisé pour laisser sa raison… …   Encyclopédie Universelle

  • étourdi — étourdi, ie [ eturdi ] adj. et n. • esturdi, estourdiXIIIe; Estordit n. pr. 1086; lat. pop. °exturditus, de turdus « grive » 1 ♦ Qui agit sans réflexion, ne porte pas attention à ce qu il fait. ⇒ distrait, écervelé, évaporé, inattentif,… …   Encyclopédie Universelle

  • inconséquent — inconséquent, ente [ ɛ̃kɔ̃sekɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1551, repris XVIIIe; lat. inconsequens 1 ♦ (Choses) Qui n est pas conforme à la logique. ⇒ absurde. Comportement, raisonnement inconséquent. ♢ (fin XIXe) Dont on n a pas calculé les conséquences (qui… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.